20 septembre 2019

Innover pour le commerce : Casino sur le point de vendre Leader Price

Partager

Casino est sur le point de vendre Leader Price à l’enseigne allemande, Aldi. Les négociations sont ouvertes et le rachat pourrait aboutir d’ici un mois. Quelle est la tendance actuelle pour le retailer Casino?

Intervention sur BFM Business de Rodolphe Bonnasse, PDG de Ca Com

La position de la marque Casino : pourquoi Leader Price?

Casino, actuellement en plan de sauvegarde sur sa holding de contrôle « Rallye« , lance un nouveau programme de cession d’actifs pour un montant de 2 milliards d’euros. Casino prévoit de se séparer d’éléments du groupe qui ne font plus parti de son positionnement stratégique comme par exemple Leader Price.

A ce jour, Casino veut concentrer son développement sur des secteurs porteurs tels que l’e-commerce, le commerce de proximité et le premium. La marque souhaite également conserver ses points de vente dans certaines zones géographiques comme le Brésil et l’Amérique Latine.

Leader Price, bien que l’enseigne compte près de 700 magasins ne fait pas partie de la stratégie de Casino.

Aldi veut renforcer son implantation en France grâce au rachat de Leader Price

A l’étranger, notamment en Allemagne et aux Etats-Unis, Aldi est un acteur important. La marque a pour projet d’augmenter ses parts de marchés en France et de se rapprocher de son concurrent Lidl qui détient 6% contre 2% pour Aldi et Leader Price.

Le retail français : un modèle particulier

Le marché de l’alimentation en France relève d’un modèle particulier avec une densité commerciale extrêmement élevée. Beaucoup d’acteurs se séparent le marché c’est pourquoi des phénomènes de concentration sont attendus. Le modèle français se divise en deux type de retailers : les indépendants comme Leclerc et Intermarché et les acteurs intégrés comme Auchan et Carrefour.

Quel avenir pour le retailer Casino?

Le montant de la cession de Leader Price à Aldi s’élève à plus de 400 millions d’euros. Le groupe souhaite se concentrer sur ses enseignes premium et de proximité comme Franprix et Monoprix ainsi que son site de e-commerce Cdiscount. Il reste encore de nombreux actifs immobilier ainsi que les Géants Casino qui demeurent au nombre de 80 (20 avaient été vendus lors du précédant plan de cession).

 

Retrouver l’intégralité de mon intervention sur le plateau de BFM Business. 

 

 

Article similaire

Inside : Le partenariat Amazon et Casino

Le groupe Casino étend son partenariat avec Amazon. J’étais ce mardi sur le plateau d’Inside Business, en compagnie de Karine Vergniol, Guillaume Paul et Matthieu […]

Voir l'article