31 mai 2019

Challenges : Le partenariat Leclerc et « C’est qui le patron ?! »

Partager

La centrale d’achat du numéro un de la distribution en France va référencer l’intégralité des produits de la « marque du consommateur ». De quoi ouvrir des débouchés pour ces produits équitables.

« C’est qui le patron ?! » est une marque consommateur, lancée en novembre 2016 pour répondre à la crise du lait. En deux ans, 94 millions de litres de lait ont été vendus.

Aujourd’hui, la marque commercialise 29 produits, comme le beurre, les oeufs ou encore le jus de pomme. L’initiative rencontre depuis sa création un succès sans précédent, faisant d’elle la marque nouvelle la plus vendue de l’histoire de l’agroalimentaire (130 millions de produits vendus sans publicité et sans commerciaux).

Depuis ce lundi 27 mai, tous les produits de la marque « C’est qui le patron ?! » sont disponibles dans le centre Leclerc de Levallois. Les 29 produits commercialisés par la marque sont également référencés par la centrale d’achat du distributeur. Avec ce référencement national, l’intégralité des produits est disponible en ligne, et le référencement en rayons est encouragé. En cinq mois, le nombre moyen de produits référencés par magasin est passé de dix à quinze. L’objectif est d’atteindre les 20 produits en magasin d’ici la fin de l’été.

Mon analyse de ce partenariat

Selon moi, ce nouveau partenariat est une accélération pour « C’est qui le patron ?! ». En effet, c’est une chose d’avoir quelques produits référencés auprès d’un distributeur, c’en est un autre d’avoir l’ensemble de sa gamme embarquée dans un référencement national. Cela donne une logique de puissance et permet de faire découvrir des références qui fonctionnaient moins bien dans les enseignes urbaines.

Ce partenariat est également une bonne chose pour Leclerc. Cela répond à une préoccupation des consommateurs de donner du sens à leurs achats. En effet, la grande distribution s’est emparée de la tendance du mieux manger en consommant responsable.

Cette opération a également pour objectif de montrer que les commerçants ne s’opposent pas au monde agricole. Ils sont là pour l’accompagner et le développer dans une démarche de proximité.

 

Retrouvez l’intégralité de l’article de Challenges dans lequel j’interviens ici.

Article similaire

Inside : Le partenariat Amazon et Casino

Le groupe Casino étend son partenariat avec Amazon. J’étais ce mardi sur le plateau d’Inside Business, en compagnie de Karine Vergniol, Guillaume Paul et Matthieu […]

Voir l'article