12 juillet 2019

La nouvelle vie des alcools d’autrefois

Partager

Relégués au fond du buffet familial durant de longues décennies, les apéritifs plébiscités par nos aïeuls sortent désormais du placard en fanfare, arborant leur habit désuet et leur parfum exaltant.

Comme de nombreux alcools, les vieux apéritifs se sont retrouvés entraînés dans le tourbillon de la mixologie et ne se dégustent plus uniquement accompagnés d’un glaçon. A l’instar de la Suze qui s’apprécie désormais en white negroni, mariée à du gin (pourquoi pas tricolore aussi !). D’autres jouent la carte de la simplicité en version tonique, comme le Martini, le célèbre vermouth italien, sous toutes ses déclinaisons: Rosato, Bianco et Rosso.

L’Apérol par exemple, connait une renaissance spectaculaire. Il faut dire qu’il est l’un des ingrédients indispensables pour réaliser le cocktail à la mode, le Spritz. Et comme les consommateurs se ruent dessus, les ventes d’Apérol explosent : elles sont passées de 15,3 millions de litres en 2009 à 27 millions de litre en 2015, selon les données de Statistica.

 

Retrouvez mon intervention dans le 12H45 du 6 juillet sur M6. 

 

Article similaire

L’info du vrai : Conforama annonce la fermeture de 32 magasins

Le 3 juillet j’étais présent sur le plateau de L’info du Vrai aux côtés d’Yves Calvi pour vous parler de l’avenir de la distribution en […]

Voir l'article