08 novembre 2019

Les commerçants français réalisent 4 ventes en ligne sur 10 sur mobile

Partager

Selon une étude Ipsos pour PayPal, publiée jeudi 7 novembre 2019, 57% des consommateurs français utilisent leur smartphone pour acheter en ligne. Les distributeurs de l’Hexagone ont intégrés les enjeux du m-commerce, avec 65% des sites optimisés pour le paiement mobile.

Le commerce mobile affiche encore une belle marge de progression. Une étude réalisée par Ipsos pour PayPal, publiée jeudi 7 novembre 2019, s’intéresse aux dernières tendances de l’e-commerce sur mobile. Le document démontre que les potentialités du e-commerce restent encore à exploiter. Bien que 57 % des consommateurs Français interrogés utilisent leurs appareils mobiles pour acheter ou payer en ligne, seuls 28 % des clients français interrogés ont désigné le smartphone comme leur support de paiement ou d’achat en ligne préféré. De même, ce chiffre reste inférieur aux standards internationaux où en moyenne 43 % des consommateurs considèrent les appareils mobiles comme leur moyen de paiement et d’achat favori.

Du côté de l’offre et des distributeurs, l’étude révèle que les marchands français ont pour une grande part intégrés les enjeux du commerce mobile. Ils sont 65 % à avoir optimisé leur site pour les paiements mobiles, soit 2 points de plus que la moyenne mondiale. De même, les commerçants français réalisent 4 ventes en ligne sur 10 via le mobile.

La sécurité des transactions, principal frein à l’adoption

Par ailleurs, la sécurité des transactions constitue un des freins principaux à l’adoption au m-commerce avancés par les consommateurs français et dans les pays anglo-saxons. Plus d’un client français sur deux (51 % des sondés) explique qu’il éviterait d’acheter ou de payer sur un appareil mobile pour des raisons de sécurité.

Il s’agit également du principal enjeu des commerçants français dans leur démarche d’évangélisation. Bien que 65% des entreprises françaises interrogées disent avoir optimisé leur plateforme pour le m-commerce, les marchands restent avant tout concentrés sur la sécurité de leur système informatique et technologique. En effet, seul un tiers des marchands interrogés en France le désignent comme l’enjeu principal pour leur développement. 18 % des marchands qui ne sont pas encore optimisés pour le mobile et qui n’ont pas l’intention d’optimiser leur plateforme prochainement désignent le risque pour leurs données commerciales comme un obstacle à l’optimisation du m-commerce.

Article similaire

Innover pour le Commerce : In Real Life

Nombreux sont ceux qui ont hésité à acheter un article en ligne de peur d’être déçu par ses dimensions ou par sa qualité. A Chicago, […]

Voir l'article