05 octobre 2018

William à Midi : Le Drive

Partager

Retrouvez-moi chaque mardi et jeudi à partir de 12h45 sur le plateau de William à Midi. Je me mets au service des consommateurs, et les aide à décrypter les pratiques de la grande distribution. Cette semaine, je vous donne mes astuces sur le drive. Le drive est un service qui vous permet de retirer vos courses après les avoir commandées depuis chez vous. Ça évite les longues heures passées le samedi matin dans la cohue du supermarché, mais est-ce que ça vaut vraiment le coup ? 

 

 

Le drive a été créé en 2000 par l’enseigne Auchan, mais il a fallu attendre 2010 pour que ce système explose vraiment. Il y a deux typologies de drive : les drives historiques, où les courses sont faites par les employés du magasin. Ce système qui fonctionne bien, à condition de ne pas avoir trop de clients. Il existe aussi des drives accolés ou déportés. Ce sont des entrepôts séparés de la grande surface, souvent mécanisés et industrialisés, où il y a un peu moins de produits. Pour un hypermarché de 50.000 produits, il y en aura entre 5.000 et 10.000 en drive.

 

Au niveau des prix, les enseignes garantissent qu’ils sont les mêmes en drive et en magasin, mais là où le drive vous fait faire des économies, c’est que quand vous faites vos courses sur internet, vous êtes moins tenté, et risquez moins de faire des achats compulsifs. Il ne faut pas non plus oublier que ce service est totalement gratuit : les grandes surfaces prennent en charge le coût, qui est compris entre 15 et 30 centimes pour un panier de 45€. Si elles ne facturent pas ce service, c’est parce que le drive représente deux avantages majeurs pour les grandes surfaces :

  • Quand un client adhère à ce service, il est plus fidèle.
  • L’enseigne peut attirer des clients qui passaient devant le magasin sans avoir le temps de s’y arrêter (retour du travail, de l’école…)

 

Mon conseil pour bien utiliser ce service, c’est d’alterner entre drive et magasin. On peut acheter au drive les produits pondéreux (bouteilles de lait, packs d’eau, lessive), les conserves, les produits secs… Mais le mieux est de continuer d’aller en magasin pour bien choisir ses produits frais (fruits, légumes, viande…).

Si vous n’avez pas de voiture, pas de panique ! Les grandes surfaces ont inventé le drive piéton, ou « click & collect », où vous pouvez faire exactement les mêmes opérations qu’en drive, et aller chercher vos courses dans votre magasin.

 

Retrouvez l’intégralité de ma chronique sur le plateau de William à Midi.

Article similaire

William à Midi : Les calendriers de l’avent

Retrouvez-moi chaque mardi à partir de 12h45 sur le plateau de William à Midi. Je me mets au service des consommateurs et les aide à […]

Voir l'article